Imaginez attendre « tranquillement » votre métro sur le quai, mais qu’à la place des habituelles affiches publicitaires 4x3m, vous vous retrouviez en face de reproductions de rangées entières de produits de supermarchés, munies d’un QR code qu’il vous suffit de scanner avec votre téléphone pour les rajouter à votre liste de course virtuelle. Le métro arrive, chargé comme d’habitude, sauf qu’en rentrant chez vous, les courses auront été faites et qu’il ne vous restera plus qu’à attendre le livreur.

C’est un peu dans cet esprit là qu’en Corée, Tesco a testé son nouveau service: Tesco Homeplus. Le but de cette opération? prendre la place du n°1 de la distribution dans le pays, E-Mart, qui détient plus de points de vente que Tesco. Le résultat? La suite >

Post to Twitter