Jusque là, à part peut-être les champignons de Paris et le Miel Béton de Saint-Denis, question terroir on ne peut pas dire que la région était réputée pour ses spécialités locales. Mais c’était sans compter sur le souffle « locavore » qui, en gagnant les estomacs urbains, a su créer un véritable appel d’air pour les petits commerçants locaux. La preuve par deux initiatives qui, on le parie, vont connaître un franc succès d’ici peu: La suite >

Post to Twitter