…c’est malheureusement ce qui arrive à certaines personnes atteintes d’anosmie: une perte (quasi) totale de l’odorat engendrant – inévitablement – la perte du goût (agueusie). Cette pathologie, fortement liée aux traumatismes crâniens (22% des cas), est une véritable désolation pour nous autres gourmands – mais qu’on se rassure, ce n’est pas à l’aube d’un nouveau week-end ensoleillé que nous nous sommes mis en tête de vous plomber le moral : )

Car le sujet est réellement passionnant: grâce à l’intérêt suscité par l’étude de cette maladie, révélation est faite aujourd’hui du lien étroit existant entre bien-être et bien-manger: Molly Birnbaum, interviewée ce mardi par le New-York Times, en est la parfaite illustration.

Cette éditrice de livres de recettes vivant à Boston, et passionnée de gastronomie, en a fait la douloureuse – mais brève – expérience. La suite >

Post to Twitter