Étonnant: si jusque là on pensait que la junk food était une sacrée source de saletés pour la santé, une récente étude menée par le Dr. Joe Vinson, éminent professeur de chimie à l’Université de Scranton (en Pennsylvanie), prouve qu’il y a bien une exception qui confirme la règle: le pop-corn.

« Parce qu’il est le seul à être élaboré à 100% à partir de graines non transformées, le pop-corn est une source remarquable de polyphénol » , cette substance végétale présente dans votre thé ou dans le cacao, au pouvoir antioxydant bien supérieur aux vitamines. Les grains de mais en boîte en apportent par exemple deux fois moins: 114mg contre 300mg pour le pop-corn – et pourquoi? Parce que l’eau dont regorge nos conserves, ou mêmes les fruits, diluent ces antioxydants.

Bref, tout ça pour dire que le pop-corn restitue jusqu’à 70% des apports céréaliers du maïs, un record comparé à…et bien aux barres céréalières dont on se cale l’estomac en journée, persuadés qu’elles sont excellentes pour la santé. Ce qui n’est pas faux, mais à seulement 51% constituées de céréales, il ne nous reste plus qu’à en tirer cette conclusion: réhabilitons la consommation de pop-corn…au bureau!

Pour finir, si parmi la multitude de cuisiniers inscrits sur super-marmite.com, il y en a parmi vous qui ont la recette ultime du pop-corn fait maison (parce que tout ce qu’on a dit plus haut ne s’applique évidemment pas au pop-corn industriel!): proposez vos recettes, on veut notre dose de polyphénols!

Source: www.treehugger.com, www.leuromag.com

Crédit photo: www.lilykitchenette.com

Post to Twitter