Dans le monde merveilleux de la consommation collaborative, on voit arriver de nouveaux-venus qui commencent à pas mal faire parler d’eux en ce moment: entre autres, « Don d’appétit » qui vous permet d’écouler utilement vos (petits) stocks de nourriture dont vous ne savez que faire: vous déménagez? vous partez en vacances? et vous n’aimez pas jeter? rendez-vous sur leur site!

C’est un fait couramment constaté chez tout le monde: inévitablement nos cuisines regorgent de jolies perles passées de date dont on ne sait plus quoi faire…à part les jeter (en général ça se manifeste lorsqu’on vide les placards pour le grand ménage du printemps, ou lors d’un déménagement). Pour prévenir ce gaspillage intempestif (rappelez-vous de cette fameuse règle des 20/7: chaque année, sur les 20 kilos de déchets alimentaires jetés par Français, 7 kgs sont de la nourriture non déballée!), Don d’appétit joue sur les mots et avant tout sur la proximité: prenez une photo sympathique du paquet de pâtes qui ne vous survivra pas pendant votre congé, proposez-le sur le site, et faîtes des heureux qui en feront bon usage!

Au-delà de l’aide alimentaire C to C que cette plateforme permet de mettre en oeuvre, on peut aussi y voir une façon intelligente de rééquilibrer un peu nos modes de consommation actuels: d’un côté l’obsession de remplir son frigo chaque semaine, quitte à le rendre boulimique (et nauséabond), de l’autre l‘incapacité de pouvoir se nourrir convenablement (on sait qu’aujourd’hui, quasiment 1/10ème de la population française vis sous le seuil de pauvreté – étudiants en tête).

Et puis en ricochant un peu, cela nous fait également penser au Freeganisme, ce mouvement alter-consumériste venu d’Outre-Atlantique qui a fait des poubelles new-yorkaises son fer de lance – pourquoi? on vous laisse regarder ce reportage pour le comprendre:
Écolos, les Freegan, dénonçant le capitalisme par nature-boy-79
Source: www.donappetit.fr

Crédit Photo: natcom.org

Post to Twitter