…c’est malheureusement ce qui arrive à certaines personnes atteintes d’anosmie: une perte (quasi) totale de l’odorat engendrant – inévitablement – la perte du goût (agueusie). Cette pathologie, fortement liée aux traumatismes crâniens (22% des cas), est une véritable désolation pour nous autres gourmands – mais qu’on se rassure, ce n’est pas à l’aube d’un nouveau week-end ensoleillé que nous nous sommes mis en tête de vous plomber le moral : )

Car le sujet est réellement passionnant: grâce à l’intérêt suscité par l’étude de cette maladie, révélation est faite aujourd’hui du lien étroit existant entre bien-être et bien-manger: Molly Birnbaum, interviewée ce mardi par le New-York Times, en est la parfaite illustration.

Cette éditrice de livres de recettes vivant à Boston, et passionnée de gastronomie, en a fait la douloureuse – mais brève – expérience. Renversée par une voiture alors qu’elle faisait son jogging, cette jeune femme âgée de 28 ans a du faire face (entre autres traumatismes physiques) à une perte progressive de son sens olfactif, et a fortiori de son goût. « C’est comme si une partie bourdonnante de votre univers personnel devenait tout à coup silencieuse » raconte-t’elle. Or, cette fada des bonnes tables a refusé la fatalité. Après sa rééducation elle s’est vite remise aux fourneaux, palliant par sa mémoire gustative l’insensibilité  dont elle était flanquée, quitte à faire démentir les docteurs qui lui prédisaient un avenir sans goût.

Grand bien lui a pris, car cinq mois après son accident, en maniant instinctivement le romarin…elle en a été soudainement  envahie par l’odeur! Imaginez un aveugle qui recouvre la vue: voilà vous y êtes! ^^

Son témoignage est génial. Aujourd’hui remise en selle, elle met intelligemment à profit ce sens nouvellement retrouvé au profit de restaurants, faisant office de rescapée du goût, et a sorti un livre intitulé joliment « Season to Taste » – un titre qu’on pourrait (contre tout attente) traduire par « Il est temps d’assaisonner » – un retour aux sources…du goût ^^

Source: www.nytimes.com

Crédit photo: www.nostalgicblog.com

Post to Twitter