the egg machine
L’élevage intensif et ses ravages n’aura jamais autant fait parler de lui depuis cette installation née de l’imagination de la célèbre agence Publicis pour NOAH (National Office of Animal Health).

Dénonçant les conditions extrêmes dans lesquelles ces animaux destinés à la production de viande (ou d’oeufs en l’occurrence) sont élevés, et militant pour un retour à des méthodes plus saines pour les animaux et surtout pour l’homme (tout le monde sait que nous ingérons une quantité phénoménale de pesticides et d’antibiotiques, indispensables pour enrayer les maladies créees par la forte proximité des bêtes), l’antenne allemande de NOAH a donc décidé de frapper un grand coup en installant un véritable distributeur à oeufs frais dans une rue de Francfort, dans lequel 16 poules pondeuses offraient aux passants le lamentable spectacle des conditions réelles d’élevage en batterie.

Petit rappel nous concernant:

  • la France « produit » plus de 800 millions de poulets par an.
  • 80% de cette production est conduite de manière intensive dans des hangars où sont entassés des dizaines de milliers d’oiseaux à 24 par m2 (moins que la surface d’une feuille A4 par animal). Les animaux n’ont jamais accès à l’extérieur.
  • les poulets sont abattus à l’âge de 42 jours, et les poules pondeuses à l’âge de 2 ans (alors que l’espérance de vie de la volaille est normalement de…15 à 20 ans!)

On vous laisse enfin avec la vidéo de cette opération « coup de poing » (regardez bien les expressions des passants: c’est absolument édifiant!):

Sources: www.ass-ahimsa.net, levifweekend.rnews.be

Crédit Photo: urba-actu.blogspot.com

Post to Twitter