Si les Grands Chefs ont la passion chevillée au corps, la nouvelle génération l’a tatouée sur le biceps. Avec en chef de file notre franco-frenchy Ludo(vic Lefebvre), instigateur des Ludo Bites – qui font fureur à LA – et devant qui la West-Coast californienne se prosterne, nulle doute que la relève est assurée: les étoiles du ciel Michelin font tout de suite un peu pâlottes à la vue de ces bad boys surdoués des fourneaux et détendus de la toque.

Le tatouage n’est pas une fin en soit, certes – mais la démarche dénote une certaine prise de liberté assumée vis-à-vis de la tradition quasi-militaire des coulisses de nos bonnes vieilles tables…de quoi convaincre en tout cas tout un pan d’une clientèle, restée jusque là sur la réserve, d’aller s’acoquiner dans ces établissements qui n’ont, tout bien pesé, rien de révolutionnaire – si ce n’est l’esprit qui y est insufflé.

Comme quoi on ne pourrait résumer un bon resto à sa carte – goûter à l’humeur du chef fait également partie du jeu ; )

Crédit photos: http://www.restaurant.org/show/galleriffic/tattoos.cfm#42

Post to Twitter