Le dernier cru de Francis Ford Coppola n’est pas la dernière mouture du Parrain VII…mais du vin sous alu. On pourrait croire que le célèbre réalisateur, réputé pour avoir un pied à Hollywood et l’autre dans les vignobles de la côte californienne, a cédé au chant sirupeux des sirènes du marketing high-class - alors qu’en fait non: ce païen packaging qui mériterait presque une intervention émue de De Villepin à l’ONU, et qui est repris aujourd’hui par la marque FLASQ Wines, répond juste parfaitement au mode de consommation viticole des Américains.

Petite piqûre de rappel: lors des grandes vagues d’immigrations européennes du début du siècle, foule de cépages ont traversé l’Atlantique avec leur émigrés de propriétaires, mais Prohibition oblige, les vendanges n’ont repris que « récemment », soit un savoir-faire sur le retour de quelques décennies – aidé grandement par des terrains fort fertiles (rappelons que les grands crus californiens se classent en haut de la liste des meilleurs vins)…et une envie d’en découdre avec une tradition lourde de plusieurs siècles.

D’où un palais éduqué différemment du nôtre: il faut savoir que la majorité des Américains n’est pas adepte de la « mise en cave » de bouteilles: le breuvage se boit aussi sec qu’il a été acheté, un peu comme si l’idée saugrenue de conserver des Heineken nous serait passée par la tête.

Ce qui bien sûr ne sous-entend pas qu’ils ne savent pas l’apprécier: leurs goûts sont simplement plus portés sur des alliages légers et frais de plusieurs cépages, ce qu’ils peuvent se permettent aisément, étant donné la variété de ceps européens dont ils disposent.

Alors parti de là, on ne peut que comprendre l’intérêt de la canette…ceci dit, si vous avez envie d’assouvir votre curiosité en la matière (et de ricanner sous cape), allez donc sur le site vous régaler des noms donnés aux récoltes du Sieur Coppola: personnellement j’ai cru que l’onglet « Votre Santé«  abritait les recommandations d’usage quant à la consommation excessive d’alcool – en fait non, c’est juste le nom de sa cuvée 2009 de Chardonnay!

Sources: www.franciscoppolawinery.com, www.flasqwines.com

Post to Twitter