jamie oliver

Un bonjour ensoleillé à tous! : )

Nous avons beau avoir pris nos quartiers de (quasi) printemps sur la côte vendéenne (à nous les huîtres/la plage/et le « bon-vin-blanc »!), nous ne pouvions ne pas vous faire partager notre coup de coeur du moment: j’ai nommé…Jamie (Jamiiiiiiiiie) Oliver.

Soyons honnêtes, au premier abord, se jeter sur une recette de cuisine britano-britannique, c’est un peu comme boire  un champagne brésilien* dont on nous aurait trop vanté les mérites et dont on se fait un honneur de goûter: on s’y lance avec un peu le goût du risque – et surtout beaucoup d’a priori. Alors si nous pouvions nous-mêmes élever au rang de Chevalier d’Honneur du Téflon les émérites distingués de la cuisine, notre ami Jamie aurait depuis longtemps un joli plastron épinglé sur le biceps : )

Son approche résolument décomplexée de la cuisine lui/nous aura décidément rendu un grand service: ses recettes tiennent en un clic, le vocabulaire utilisé super accessible (voire poétique pour nous autres francophones), et la réalisation simplissime: résultat, vous vous retrouvez avec des plats absolument savoureux et super originaux!

Découvert il y a maintenant 15 ans, et starisé via The Naked Chief, Jamie Oliver a su ouvrir en grand les portes de la gastronomie et n’a – jusque là – pas son égal pour vulgariser pléthores de recettes jusque là réservées aux fins gourmets – on en veut pour preuve l’émulation qu’il a su créer en France, avec en tête Cyril Lignac par exemple, qui a eu l’intelligence de s’inscrire pile dans cette tendance et de s’inspirer librement de son confrère britannique.

Pub à part, et tout huîtrés et apéritivisés que nous puissions être, il n’y a pas UNE recette qu’on ait ratée et devant laquelle on ne se soit pas extasiée – d’où l’avantage de sortir des sacro-saints sentiers battus par nos chefs français: on ne sait jamais quel goût va avoir nos plats…et le plaisir n’en est que décuplé : )

C’est donc avec un réel plaisir que nous vous recommandons son site (www.jamieoliver.com) , et l’un de ses derniers livres, « 30 minutes meals« , une réelle mine d’idées pour épater (en 30 minutes) vos amis…et vous-mêmes!

* NDLR: ne vous aventurez JAMAIS à boire ce breuvage – c’était pas mal pour la tournure de phrase, mais pour l’estomac, beaucoup moins ; )

Post to Twitter