« On est pas bien, là, paisibles, à la fraîche, décontractés du tablier?… »

Et oui, tenez-le vous pour dit: 2011 sera non seulement l’année de la conserve, mais aussi l’année des hommes aux fourneaux! Fait vérifiable sur le site de Supermarmite, car Messieurs, vous êtes de plus en plus nombreux à nous régaler de vos petits plats! Cyril Lignac n’a qu’à bien se tenir, on est en train de monter une armée de concurrents! ;  )

Cette tendance s’inscrit en effet dans la continuité des changements sociaux amorcés depuis deux générations de femmes pyromanes de soutien-gorges:

  • premier fait, et selon une géolocalisation en temps réel et très précise: la place des femmes est de moins en moins derrière la plaque à pyrolise, et de de plus en plus sur les bancs des universités! bon, bien sûr, on suppose que, comme tout bon étudiant, elles doivent passer plus de temps à checker la carte des plats faits maison sur le site de Supermarmite qu’à prendre des notes en cours d’ « Institutions Administratives Comparées ». Ainsi, pour un homme diplômé, on compte deux demoiselles! Et bien sûr, plus de diplômes = plus de travail – ce qui expliquerait même, selon certains, la formidable expansion des plats surgelés lié à la désertion de ces dames de leur cuisine. Voyez messieurs, il est grand temps de mettre la main à la pâte afin de repousser ces mauvaises habitudes alimentaires!
  • un autre phénomène a également participé au regain des hormones masculines à la popote: les émissions de cuisine télé-réalité qui pullulent sur nos petits écrans! Prenez exemple sur Jamie Oliver: il a réussi l’exploit de rendre sexy la gastronomie britannique (NDLA: là je sais pertinemment que Richard, notre partenaire Supermarmite UK, va tiquer – eheheh) et de populariser ses excellentes recettes partout dans le monde! et le tablier n’y est pas pour rien! ces émissions ont largement diffusé le modèle du mâle en cuisine – à tel point que l’une d’entre elles ( « l’Amour au menu » ) s’en sert même pour leur faire rencontrer l’âme soeur – et ouais.

Ceci dit, je veux bien que les hommes prennent le pouvoir en cuisine, mais il y a quand même un truc qui me tracasse – et comme on se connaît bien, vous allez me donner votre avis: le débat (ô combien important) «Supermarmite est-il un garçon ou une fille?» faisant actuellement rage au sein de l’équipe (enfin à chaque fois que je le ressors en guise d’apéritif à nos réunions de travail), et la majorité ayant voté pour le sexe fort au terme d’élections organisées dans la plus pure tradition démocratique (oui, nous sommes composés à 75% de garçons -hem), j’aimerais que vous m’ôtiez d’un doute: on est bien d’accord, Supermarmite est une fille? :  )

Prenez part au débat ! Je vous invite à vous rendre sur notre page facebook, ici, là et maintenant pour voter à votre tour sur cette question cruciale - et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle tendance! ;  )

Post to Twitter