Quand on pense qu’il y a quelques années encore, se payer le luxe de manger de temps en temps de «vrais» légumes de saison relevait du pur loisir d’une certaine frange radicale de bobos citadins – on ne peut qu’observer avec intérêt l’importance qu’a pris aujourd’hui le «produit local» dans nos modes de consommation! Passé de phénomène de mode à véritable mode de vie, celui-ci a donc toute sa place dans les tendances 2011 : )

Petite explication donc du pourquoi du comment consommer local est furieusement trendy (et va vous faire briller en société):

  • Tout d’abord le concept a largement évolué ces 20 dernières années: aujourd’hui quand on parle de «local», on ne fait plus uniquement référence à l’ancrage géographique, mais davantage à l’aspect «c’est moi qui l’ai fait!»: regardez ce que disait Rich dans son article «la Ferme dans tous ses états», la tendance est à l’auto-production: à vous les fermes urbaines et les semis de petits pois sur votre balcon! : )
  • C’est également une grande source d’inspiration et de créativité pour les petits gourmets: les restaurants «de saison» se multiplient un peu partout, et proposent des plats composés uniquement à partir de la récolte du jour ou de la semaine, les contraignant à se réinventer en permanence afin de toujours surprendre la clientèle… un challenge qu’ils relèvent avec brio!
  • Les citadins ne sont pas en reste d’ailleurs: abonnés des AMAP, ils se mettent eux aussi à expérimenter d’autres façons de cuisiner et de préparer certains légumes qui désertaient jusque là nos cuisines – je pense notamment au radis noir ou au rutabagas… C’est donc toute une palette de saveurs qu’ils ont le plaisir de redécouvrir tous les jours : )

Consommer local révèle donc un mouvement de fond, qui tend à toujours plus de simplicité et, parallèlement, à davantage d’implication dans le processus de production: on aime mettre un visage sur celui qui nous fournit chaque semaine notre panier de légumes, mais on apprécie beaucoup également transformer nos barquettes de géraniums en serres à tomates cerises expérimentales, histoire de partager à notre tour le fruit de nos efforts avec nos amis! Alors quand il s’agit de partager carrément ses petits plats avec la communauté, on vous laisse imaginer à quel point c’est gratifiant!

Post to Twitter