Simplissime mais révolutionnaire! La compagnie hollandaise EOSTA, un des leaders européens dans le secteur de la distribution de fruits et légumes bio, a mis au point un système de traçabilité de ses produits qui met directement les clients en relation avec les producteurs : Nature&More.

Grâce à ses étiquettes sous forme de timbres stickés sur chacun de ses produits (symbole du voyage que ceux-ci effectuent pour arriver jusqu’à votre assiette !), il vous permet de retrouver qui, très précisément, a cultivé l’aubergine ou l’avocat que vous venez d’acheter, et ce, grâce à un code à trois chiffres qu’il vous suffit de renseigner sur leur site internet.

Là, vous avez accès à la page perso du producteur, qui via une petite vidéo et une interview, vous présente son exploitation, les engagements sociaux ou environnementaux qu’il a pris envers la région dans laquelle il est installé, ses méthodes de culture bio, ou encore ses projets d’avenir: une rencontre des plus enrichissantes!

En parallèle, les projets humanitaires fleurissent autour du symbole de Nature & More : Kwame, producteur d’ananas bio dans une région reculée du Ghana, a pu, par exemple, ouvrir une école primaire grâce au dynamisme de son exploitation, Bio Exotica.

Au-delà du premier contact établi avec les exploitants, c’est donc de véritables projets de vie que cette société vous propose de suivre! ; )

Chapeau bas à cette compagnie, qui a par ailleurs remporté pour ce projet le premier prix aux « Vers Top 100 Award 2010». Ce concours distingue tous les ans, parmi les 100 plus grandes sociétés de distribution de produits frais, les plus innovantes et les plus créatives d’entre elles:

« Nous sommes fiers d’avoir remporté une récompense aussi prestigieuse. Cela nous conforte dans l’idée que la durabilité et la transparence sont devenues une réelle ambition du secteur tout entier, explique Volkert Engelsman, directeur général d’Eosta. Lorsqu’ils achètent des produits, de plus en plus de consommateurs prêtent une attention particulière aux valeurs sociales et environnementales, qu’ils soutiennent d’ailleurs peut- être déjà depuis longtemps par le biais d’adhésions à des organisations comme Greenpeace, WWF ou Plan International. Notre objectif est de communiquer l’engagement et les efforts des producteurs envers l’environnement et la société, afin que le consommateur puisse effectuer une décision d’achat en toute connaissance de cause. »

(voir également notre article sur la Traçabilité 2.0)

Post to Twitter