interview cheesecake super marmite

Cheesecake et Myriam, qui se sont trouvées au détour d’un cupcake.

Myriam: « …au nutella je précise »

Cheesecake: - oui, c’est important

Myriam, la trentaine guillerette et parisienne, est le genre de fille qui a toujours une réserve de doigts et de quignons de pain dans les poches pour goûter à TOUT : la compote de pommes encore chaude, la sauce au vin en train de réduire, la vinaigrette fraîchement dressée…en revanche elle est (de son propre aveu) nettement moins habile aux fourneaux !

Cheesecake, elle, a du vraisemblablement grandir dans un moule à gâteau, à en croire la variété de recettes qu’elle propose régulièrement sur le site de Super marmite ! habitant les Batignolles, ce délicieux « village » qu’on ne saurait que trop préserver à Paris, elle assume pour le plus grand plaisir de tous un – TRES – sérieux penchant pour les desserts…à manger et à préparer pour le plaisir de la création… et surtout de la convivialité et du partage!

Supermarmite: parlez-nous un peu de vous … : )

Cheesecake: Je suis toujours à l’affût d’une nouvelle recette ou tendance: je passe mon temps libre à découper dans les magazines des idées de recettes, j’achète les livres de recettes aussi régulièrement que d’autres des DVD, et quand il me reste un peu de temps, je surfe sur les blogs et sites spécialisés! Je rêve d’avoir un coin bibliothèque dédié aux livres de cuisine dans ma cuisine – ou, soyons fous,  une plus grande cuisine (car à Paris les cuisines sont souvent minis voire riquiquis) avec un vrai GRAND plan de travail et des TAS de placards pour ranger tous mes accessoires, plats et ingrédients!!

Myriam: pour ma part je suis une véritable picoreuse professionnelle! je ne rechigne jamais devant un bon petit plat – et je suis toujours à l’affût de la personne qui traîne un peu trop longtemps dans les rayons « livres de cuisine » de la FNAC!

Supermarmite: et racontez-nous ce qui vous a amenées à rejoindre la communauté Super marmite?

Cheesecake: J‘adore tester voire réécrire des recettes en m’inspirant de mes différentes sources, mais lorsque vous faites une douzaine de muffins, vous n’avez pas forcément envie d’en manger pendant toute une semaine, ni de prendre 1 kilo par recette!! Supermarmite est pour moi la parfaite solution pour « écouler » mes créations, recueillir des avis extérieurs sur mes recettes (et ensuite les adapter) et…garder la ligne!!!

En ce moment, je suis tombée dans la folie des cupcakes : je m’inspire des recettes anglaises en les rendant plus légères en texture - que le traditionnel sponge cake et la buttercream- et plus adaptés aux goûts français et en m’amusant à imaginer des associations de goûts, couleurs et décorations des toppings! Une vraie récréation créative et gourmande que Supermarmite me permet de partager!

Myriam: (rires) si je peux rendre service en prenant à charge ces petits kilos en trop qui n’attendent qu’à être adoptés – aucun problème! pour ma part j’ai été tout de suite séduite par la perspective d’aller enfin goûter les petits plats concoctés par…mes voisins! (toutes ses odeurs de cuisine qui me titillent les narines l’été quand les gens laissent leur fenêtre ouverte m’ont toujours beaucoup intriguée!): et puis ça permet de rencontrer des gens en toute convivialité – en fait j’ai pris conscience que d’aller chercher mon repas chez quelqu’un qui habite près de chez moi ne me posait pas forcément plus de problème que d’aller demander 2 oeufs ou un peu de farine à mon voisin du dessous!

Supermarmite: …justement Cheesecake, ça ne vous dérange pas d’ouvrir votre cuisine à des personnes que vous ne connaissez pas?

Cheesecake: C’est une bonne question que je me suis bien sûr posée. On va dire que je suis partie d’un principe de confiance et jusque là je n’ai eu affaire qu’à des personnes sérieuses et sympathiques – qui parfois avaient l’air plus inquiètes que moi de venir chez des inconnus chercher des gâteaux!  Maintenant si Supermarmite permettait de « sécuriser » cet aspect là (genre traçabilité ou engagement des acheteurs) – car je me suis demandée quoi faire en cas de problème, je serais preneuse.

J’ai eu une fois une commande fantôme : la personne n’a jamais répondu à mon message sur supermarmite, et ne s’est pas non plus excusée d’avoir fait faux-bond.

Il y a aussi des bons côtés : j’ai une habituée très sympa qui me passe commande régulièrement, ça fait super plaisir! Et qui sait, on peut peut-être même se faire des amis avec Supermarmite!

Myriam: je suis d’accord avec  Cheesecake sur cet aspect de “confiance”…la première fois ça n’a rien d’évident d’aller frapper à la porte de quelqu’un qu’on ne connait pas! Ceci dit je n’ai pas commandé mes cupcakes au hasard: Cheesecake avait de très bonnes critiques sur le site, je n’ai donc pas beaucoup hésité…et puis le jeu en vaut la chandelle: en réalité, on n’entre pas réellement dans l’intimité des gens, et l’échange ne dure pas plus de 5 minutes! (sans pour autant avoir l’impression d’être mis à la porte : )

Supermarmite: concrètement, comment fixez-vous vos prix?

Cheesecake: concernant la question « rémunération », que certains se posent peut-être, je ne dégage bien sûr aucune marge, car les prix sont vraiment des « prix d’amis » et permettent juste de participer – en fonction du nombre de parts vendues par recette - aux frais de base de la recette (je parle notamment des cupcakes où caissettes et décors de topping rajoutent un coût substantiel au final, que je ne fais pas peser dans le prix de vente)

Myriam: je dois avouer que les tarifs affichés pour l’instant sont très attractifs – on ne peut que souhaiter qu’ils le restent!

Supermarmite: avez-vous des conseils particuliers à donner à ceux qui n’ont pas encore osé faire le premier pas?

Cheesecake: Si j’avais un conseil à donner, ce serait de poster votre repas à l’avance pour qu’un maximum de personnes puissent voir votre repas.

N’hésitez-pas à préciser dans le texte de votre annonce les particularités de votre recette qui la rendent unique et qui donnent envie. Exemple : ingrédients bio, recette « light »,  le petit plus avec lequel vous personnaliser une recette tradi, etc…

Myriam: de mon côté je m’arrange toujours pour avoir l’appoint et je ne sors jamais sans mon Tupperware au cas où  : ) et si je suis en retard, j’envoie un message sur le site pour prévenir!

Supermarmite: qu’aimeriez-vous  pouvoir faire grâce à Supermarmite ?

Myriam: avoir le super pouvoir de multiplier les pots de nutella? non, sérieusement, j’attends avec impatience l’application BB ou Iphone!

Cheesecake: j’aimerais bien pouvoir proposer plus de parts (car pour une recette de cupcakes par exemple, j’en fait mini une quinzaine).

Et s’il y avait une solution pour sécuriser, ça serait parfait. Exemple : une notation des vendeurs vers les acheteurs (pour pouvoir justement signaler un problème) ; je n’en ai jamais eu mais cela pourrait peut-être rassurer des cuisiniers potentiels qui hésitent?

Supermarmite: bien vu, nous en prenons bonne note!

dernière question: recommanderiez-vous supermarmite à vos ami(e)s ?

Cheesecake:...of course! Et déjà fait!

Myriam: je fais du lobbying tous les jours au bureau pour convertir mes collègues de travail! ;  )


Post to Twitter