Mon fantasme absolu quand j’étais petite (à part bien sûr pouvoir aller à l’école en volant à bord du mini-hélicoptère à paillettes violettes du manège en bas de chez moi), était d’inventer un espèce de système de corne d’abondance qui dégorgerait de bonbons à n’en plus finir…et ben Ya Ya Chou, artiste taïwanaise partageant son temps entre Los Angeles et Taïpei, a du avoir à peu près le même rêve, sauf qu’au moins, elle, l’a réalisé. : )

Elle a donc lancé la combinaison intégrale pour enfant faite en nounours Haribo (j’aurais a-do-ré voir la tête hallucinée des gamins à la vue de cette oeuvre exposée à L.A – je pense qu’il y en a pas mal qui ont reconsidéré l’existence même du Père Noël), et puis a du se dire que quitte à équiper Junior, autant assortir Maman, et lui proposer, je sais pas moi, des boucles d’oreille en bonbon (ça la changera du collier de nouilles), ou mieux encore, une peau d’ours à mettre dans l’entrée, ou encore plus fort, un énorme chandelier gélifié à suspendre dans le salon!

Bon, j’extrapole un peu, il y a évidemment une réflexion artistique beaucoup plus profonde derrière ces oeuvres, qu’elle explique très bien sur son site: www.yayachou.com

En tout cas, Ya Ya Chou, c’est ma nouvelle wonder-woman : )

…Et vous alors, quelle extravagance culinaire pourriez-vous proposer à la communauté Supermarmite? : )

Post to Twitter