Ce n’est pas parce que l’hiver s’installe joyeusement dans nos chaumières qu’on va se laisser aller à passer notre diamanche soir sous la couette/devant la télé/à grignoter des Ben&Nuts – non et non!

Allez hop! on enfile sa plus paire de bas Tabio et son Borsalino des grandes occasions, et on réserve fissa au Petit Rétro, 5 rue Mesnil dans le 16°, se repaître en toute élégance d’oeufs pochés à la crème de chorizo et de croustillants de boudin noir aux deux pommes au milieu d’un décor authentique 1900- (les menus sont entre 25 et 29 euros à midi, 30-35 euros le soir : )

A moins, bien sûr, de ne vouloir ressortir son Teddy et sa jupe longue façon Grease et d’aller passer la soirée  au Happy Days Dinner (qui porte merveilleusement bien son nom!) à Saint-Michel, s’enfiler un Colorado Burger en sirotant amoureusement un Kiss me deadly (Milk Shake vanille, Speculoos et Bailey’s Irish Cream) (menus entre 15 et 20 euros)

On peut très bien dans ce cas envisager un apéro au Floors, ancienne imprimerie reconvertie en american vintage bar, à deux pas de Montmartre… ambiance garantie (et on commande en anglais s’il vous plaît, ça va beaucoup plus vite!)

Dernier conseil de SuperMarmite: allez donc flâner du côté des brocantes-concert du Fiftiessounds, qui ont lieu régulièrement un peu partout dans la capitale et qui vous feront vivre les années d’après-guerre avec délectation! (et faire de bonnes affaires bien sûr!)

Allez, après tout ça vous aurez pleinement le doit d’aller finir la soirée vautrés dans le canap’ à regarder tranquillement le dernier épisode de Mad Men!

A bon entendeur!

Post to Twitter