le bento du phantom paradise

Ouvrez tous votre carnet d’adresse à la lettre BON PLAN (les deux au fond de la classe c’est valable pour vous aussi), et recopiez proprement (et dans le silence!) le nouveau rencard de Supermarmite:

La rue Saint-Anne va en effet pouvoir désengorger un peu: après la Fidélité – rue de la Fidélité – La Clique a ouvert vendredi dernier son dernier hype spot  culinaire, le Phantom of Paradise…rue de Paradis, bien sûr.

Aux cuisines, la niponne et prolixe Kaori Endo (parisienne d’adoption et EXCELLENTE cuisinière – elle s’est illustrée entre autres en mettant au point des repas arty dans des squats à base de restes récupérés sur les marchés, ou en établissant les menus pour la Fiac ou l’Art Basel de Miami, et a pubié en 2008 le best-seller « Une Japonaise à Paris », où elle révèle comment (s’)accomoder des produits français trouvés sur le marché pour concocter des mets raffinés japonais), et aux manettes, Lionel, celui qu’on n’arrête/présente plus (la demolition party au Royal Monceau, c’est lui, les soirées barrées du Baron, c’est lui, les nuits magiques chez Régine, c’est lui, le concept de la Fidélité, C’EST LUI).

L’endroit tient véritablement de la cantine – clair et spacieux (ce qui est rarissime à Paris il faut l’avouer), sans prétention mais preppy comme il faut, on adore les tables en plaqué alignées comme à l’école, chapeautées d’abats-jours colorés, et le grand bar où l’on peut s’attabler facilement à 10 pour déguster les bons petits plats proposés à la carte (et par une batterie de petits commis assignés dans la cuisine visible de tous): entre autres, onigiri kombu+shiso (2€ à emporter, 3€ sur place), bento poulet aux amandes (10€ à emporter, 13€ sur place).

On applaudit des deux mains le TRES (très) BON rapport qualité/prix – pour l’avoir testé ce midi (mon dieu que la vie de reporter pour Supermarmite est dure!) on vous le confirme: pour 15 euros bien tassés vous vous en sortez pour un déjeuner au poil (japonais), bento, boisson et dessert compris.

aaah, l’avantage de tomber sur un bon établissement qui vient d’ouvrir: il n’y a pas encore grand-monde – pas pour longtemps – raison de plus pour s’y précipiter!!

Sur ce, l’heure est passée – les deux devant, faites passer les copies des petits camarades!

(…comment ça « déjà »?)

le phantom paradise

Nanashi – 31 rue de Paradis, Paris 10

horaires d’ouverture: du mardi au samedi : 11h – minuit et le lundi et dimanche : 11h – 18h

Brunch samedi et dimanche
nanashi.fr –  01 40 22 05 55

Post to Twitter