Après New-York, l’équipe pose sa marmite en Toscane – LE berceau des saveurs olivées, des vins angelots (vite vite, une chapelle en l’honneur du Chianti) – et de à peu près tout ce qui se mange et qui se chante en « itti » et « otto »!

Au menu donc cette semaine, ô petites papilles en mal d’été, une petite virée bien méritée à la découverte du savoir-faire de nos voisins Apennins, où comment aller à la pêche aux trucs et astuces qui vous feront bondir au top 10 des meilleurs cuistots de Super-Marmite!

On a beau jeu d’aller manger un panini en sortant du travail – d’abord on dit un panino (oui, ça piquote autant sur langue qu’un yaourt nature un peu passé de date) – si VRAIMENT vous manquez d’imagination, Super Marmite vous a dégoté LA perle de la semaine: le Carpaccio di Limone!

Une recette simplissime mais ultra efficace, à base de citrons finement élimés, si parfaitement assaisonnés que vous ne ferez même pas la grimace, dressés sur un lit de filets d’anchois panés rapidement revenus à la poêle et de tranches de raisins sautées dans un peu de beurre – le tout relevé d’un « pizzico di canela »! …votre Marmite dévouée en a encore la fonte toute retournée! Si vous êtes intéressé(e)s par la recette, suivez le guide :

CARPACCIO DI LIMONE
temps de préparation: 15 minutes
(FACILISSIMA)
pour 6 personnes

  • Lavez et coupez en très fines tranches 2 citrons, déposez-les dans un bol, salez, poivrez, et laissez-les y quelques minutes.
  • Prenez deux filets d’anchois et dessalez-les sous l’eau froide, panez-les, et hachez-les.
  • Découpez grossièrement 30 grammes de raisin blanc.
  • Faites fondre 60 grammes de beurre dans une poêle, faites-y rissoler doucement les anchois pendant 2 minutes.
  • Ajoutez-y le raisin, remuer et faîtes mijoter le tout à feux doux.
  • Faites griller pendant la cuisson de fines tranches de pain (Super-marmite vous recommande fortement du pain aux céréales!) et recouvrez-les du citron mariné, ajoutez-y l’anchois au raisin, et servez le tout avec une pincée de cannelle!

On ne pourrait que recommander ce plat comme accompagnement d’un poisson par exemple… et pourquoi pas l’espadon en papillote bien connu des tables de Pise ? (oui, oui, on ne se refuse rien … ^^)

Crédit Photo : Myriam Magra

Post to Twitter