Dans la même veine que lepotiron.fr dont nous vous avons parlé dans un billet précédent, nous avons trouvé d’autres bonnes adresses en France et des bonnes idées à l’étranger pour trouver des produits frais simplement et les partager dans la joie et la bonne humeur. Parce que, comme nous le disons souvent chez Super Marmite, plus on est de fous et plus on se régale !

  • Réseau Fermier est une initiative de deux Niortais, Emmanuel Hidalgo, employé dans une société de service en ingénierie informatique et auto-entrepreneur, ainsi qu’Yves Siclon. Ils ont eu l’idée de créer ce réseau social entre producteurs et consommateurs, destiné à  »aider les producteurs fermiers qui vendent en direct et les consommateurs à se rencontrer. » Allez-y, c’est grtuit!
  • Keldelice recense, pour toutes les régions françaises, informations et guide d’achat sur les produits du terroir. Vous y trouverez aussi bien de la saucisse Corse le Figatellu, du saumon fumé bio de Quibron, de la crème de sésame Goma-ya ou de foie gras de canard entier… Rien que de lister ces quelques produits, j’ai les papilles en éveil …
  • Pour les londoniens qui nous suivent outre Manche, allez voir The People’s Market. L’idée du chef cuisinier Arthur Potts Dawson était la suivante: pourriez-vous donner 4 heures par mois de votre temps et payer une cotisation en échange d’une remise de 10% sur votre marché local? C’est sur ce postulat qu’il a créé dans la capitale britannique The People’s Market. Situé sur Lamb’s Conduit Street, un immense supermarché pas comme les autres abrite aujourd’hui une communauté qui travaille d’un commun accord et réinvente la notion de marché. La communauté vote ce que le magasin doit vendre, décide quels sont ses fournisseurs, quelles sont les heures d’ouverture et comment l’activité doit se développer. Les produits vendus sont locaux ou issus d’une production artisanale. Une approche coopérative développant une offre de qualité dans un cadre de grande distribution.
  • Aux États-Unis, Bart Blastein a monter dans sa ville natale de Philadelphie sa propre place, une piazza à l’italienne! Tout simplement pour retrouver l’ambiance des places bruyantes, fourmillantes de gens, lieux de rendez-vous, entourées de cafés avec terrasses, de commerces plus délicieux les uns que les autres… Il investit alors en masse dans les usines délabrées entourant une place à l’abandon du côté de Northern Liberties et crée la Piazza at Schmidts. Une nouvelle vie pour ce quartier qui devient le «hotspot» de la ville où la voiture disparait laissant la place à la foule. La piazza est à découvert et équipée d’un écran géant à LED pour les retransmissions des matchs. Des événements fleurissent chaque semaine avec toujours beaucoup de convivialité, de partage, mettant en avant les artistes et les produits locaux. Et bien sûr tous les weekend un marché de deux cent exposants s’installe pour animer le quartier.
  • Et pour finir, un autre exemple intéressant, petit détour par l’Afrique du Sud. Neighbourgoods Market qui a été lancé sous l’impulsion de deux amis, pour redonner vie au quartier désaffecté de Woodstock. Le but était de proposer la place à des producteurs locaux qui cherchaient des moyens de distribuer leurs produits. Le projet était également pour les deux créateurs de développer une approche communautaire du marché où les locaux se retrouveraient et échangeraient. Créé en 2006, Neighbourgoods Market compte aujourd’hui 130 adhérents. Woodstock s’est ainsi profondément transformé ; il y a 10 galeries d’art, des cafés et des guérilla stores dans un quartier devenu sûr ! Le marché se tient tous les samedis et réunit beaucoup de monde; on assiste même à des banquets géants qui se dressent à côté des étalages pour déguster une cuisine du marché!

C’est palpitant de voir fleurir tous les jours ce genre d’initiatives un peu partout dans le monde, et de se rendre compte que les produits locaux, la bonne cuisine et les rencontres qui vont avec ont plus que jamais leur place dans nos vies urbaines et frénétiques. En espérant que ces beaux projets vous donnent des idées et des envies à vous aussi !

Merci à Jérémy Dumont et Influencia pour les liens

Crédits photo : Neighbourgoods Market & The Piazza at Shmidts

Post to Twitter